POP CITY

Un monde où le sérieux rime avec maladie
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une soeur et un frère [PV Aaron]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Reeser
Peace on earth!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 95
Groupe : * Hippie *
Coté coeur : Il bat, régulièrement, mais il est vide!
Date d'inscription : 22/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
100/100  (100/100)
Un mot pour votre humeur?: J'aime mon frère!
Loisirs: Musique, danse et écriture

MessageSujet: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Mer 26 Mar - 22:48

Lily s'était levée de très bonne humeur ce matin-là. Le soleil brillait, les oiseaux chantaient juste sous sa fenêtre, il faisait plutôt bon, que demander de plus?! Elle s'assit au bord de son lit, parcouru sa chambre du regard. Les photos, les posters, son petit lapin, elle regarda tout ce qu'elle pouvait regarder avec une grande attention. Les photos représentaient Lily et sa meilleure amie Leelee. Elles se connaissaient depuis si longtemps! Il y avait des photos datant de leur adolescence. Assise sur le bord de son lit, elle repensait à Leelee, les bêtises qu'elles avaient faites, leurs délires un peu foufous, tous leurs petits jeux. Elles étaient si complices depuis leur rencontre!

Puis, elle posa son regard sur une autre photo, d'elle et Aaron, son grand frère. L'homme de sa vie, même si lui, n'était pas aussi zen qu'elle. Il était si gentil avec elle. Et elle savait un secret qu'il gardait pour lui, mais elle essayait désespérément de le lui faire avouer. Seulement, cela ne fonctionnait jamais. Il refusait d'avouer ce qui avait tendance à énerver un peu notre Lily, qui d'ordinaire était si calme. Elle réfléchit, toujours assise au bord de son lit, avec son joli vernis rose pâle sur les ongles de pieds. Il fallait qu'elle réessaye. Elle regarda dehors, le soleil brillait. Une idée lui vint.

Elle se leva, et courut jusqu'à la chambre d'Aaron. Elle le secoua deux ou trois fois pour qu'il se réveille. Elle lui parla gentillement.

Mon frère adoré, réveille toi!!!

Elle le secoua encore deux fois. Puis, elle le fit se redresser pour s'asseoir sur son lit à côté de lui.

J'ai quelque chose à te proposer. Écoute-moi bien.

Elle lui soumit son idée. Mais comme à son habitude, elle n'attendit pas qu'il dise oui ou non. Elle ne voulait pas qu'il refuse, alors elle ne lui laissait pas le choix. Il allait accepter, et c'est tout! Elle fila dans sa chambre et mit une petite robe avec un joli gilet à fleurs. Elle marcha jusqu'à la cuisine, se fit un thé et prit une toast avec un peu de confiture de fraise. C'était tellement bon! Elle appela son frère qui trainait trop selon elle.

Ils arrivèrent au magasin de vêtements en 10 minutes. Elle voulait absolument refaire la garde robe de son frère, et par la même occasion lui parler!

Alors, quoi de neuf dans ta vie?!

Ils se voyaient tous les jours, mais se parlaient peu ses derniers temps. Elle voulait tout savoir et elle le lui fit comprendre. En passant dans un rayon, elle attrappa une paire de jeans, son frère aimait bien les jeans. Elle les lui tendit pour qu'il aille les essayer!

Pas de fille à l'horizon?!

Ses propos étaient lourds de sous-entendus, et elle espérait que son borné de frère allait enfin lui parler! Elle ne pouvait rien faire pour lui s'il ne se décidait pas! Bon, elle aussi était un peu comme ça, elle n'aimait pas trop parler d'elle-même, mais enfin, elle était sa soeur, il pouvait tout lui dire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gossip.highforum.net
Aaron Reeser
-- Crazy --
avatar

Nombre de messages : 80
Groupe : pop
Coté coeur : Leelee... mais chuuut! c'est un secret
Date d'inscription : 04/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
73/100  (73/100)
Un mot pour votre humeur?:
Loisirs:

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Mer 26 Mar - 23:24

Comme il était agréable de dormir ! Et surtout de rêver… Enfin, là, il venait de monter dans une voiture qui s’envolait vers la lune, et il avait le vertige. Mais malgré tout… Aaron adorait dormir. Son rêve fut brutalement interrompu. Quelqu’un le secouait. Qui osait ?! En entendant la voix de sa sœur, le jeune homme poussa un grognement : en ce moment, il la haïssait avec passion. Plaquant ses mains sur ses oreilles, il lui tourna le dos, sans l’écouter. Il avait beau adorer Lily… il n’avait pas envie d’entendre sa voix plus longtemps.

Mais la jeune fille était du style persistant, et elle le secoua à nouveau, puis lui prenant un bras, le força à s’asseoir. Comment une si jolie jeune fille, qui semblait si fragile, pouvait manquer lui arracher le bras de si bon matin ? Les apparences étaient trompeuses. Une raison de plus pour tuer le monstre qui se faisait passer pour la douce Lily. Douce… Mouais. Ca faisait longtemps qu’il ne se faisait plus ce genre d’illusions sur sa sœur.

J'ai quelque chose à te proposer. Écoute-moi bien.

Merveilleux. Qu’avait-elle en tête, cette fois ? Il ne retournerait plus chez ce coiffeur fou qui avait voulu lui raser le crâne, plus jamais ! Si c’était ça, elle pouvait aller creuser sa tombe, il se ferait un plaisir de l’y faire tomber et de l’enterrer vivante. Réprimant un bâillement, il se força à soulever une paupière, puis l’autre, et fixa la jeune fille d’un air hébété. Son cerveau se remettait peu à peu à fonctionner, et ses envies de meurtre diminuaient, mais ce qu’allait dire la jeune fille risquait de leur rendre une vigueur toute neuve.

Aller… faire du shopping ?... Ca, c’était l’idée du siècle. Il mourait d’envie de se refaire une garde-robe… ou de regarder sa sœur essayer mille et une robe en lui demandant si elles ne la grossissaient pas. Il se força à sourire un peu. Cela faisait longtemps qu’il n’avait plus consacré quelques heures à sa petite sœur… Un peu de shopping ne le tuerait pas. En principe… Il hocha donc la tête pour marquer son assentiment, mais Lily avait déjà disparu, telle un tourbillon. Comment faisait-elle pour avoir autant d’énergie.

Avec un soupir, il passa une main dans ses cheveux, pour les démêler un peu, et pris le chemin de la salle de bain, pour y prendre une douche rapide. Il avait à peine fini que sa sœur lui disait de se dépêcher. Levant les yeux au ciel, il se sécha, enfila des vêtements, au hasard, et descendit dans la salle à manger. Lily l’attendait de pied ferme et l’entraîna vers la sortie.

« Hé ! j’ai pas le droit de manger ? »

Il avait dit ça en riant, la douche l’ayant réveillé et lui ayant rendu sa bonne humeur. Au passage, il parvint à prendre une pomme sur la table, avant de suivre sa soeurette. La porte fermée, celle-ci s’engagea sur la route d’un pas presque militaire, avec un grand sourire. Que complotait-elle ? Il la connaissait trop bien pour ne pas croire qu’elle avait quelque chose derrière la tête. En attendant qu’elle ne se décide à lui faire subir son plan, il mangea sa pomme. Puis ils arrivèrent au magasin et y pénétrèrent. Le jeune homme jeta un regard résigné aux rangées de vêtements. Que la torture commence !

Alors, quoi de neuf dans ta vie?!

Quoi de neuf dans sa vie ? A vrai dire, peu de choses… il regarda sa sœur farfouiller dans les vêtements tout en le lui disant.

« Toujours le même train-train… »

Mais avant qu’il ait eu le temps de lui demander ce qu’il en était de son côté, sa sœur attaquait à nouveau et en entendant sa question, il eut envie de se frapper la tête contre un mur. Non, pas ça ? Elle n’allait pas recommencer ? Les dieux devaient lui en vouloir pour l’avoir flanqué d’une sœur pareille. Quand elle avait une idée en tête, elle devenait un vraie pitbull, ne la lâchant que lorsqu’elle était satisfaite d’elle-même. Et pour une raison inconnue, elle s’était mis en tête qu’il était amoureux de sa meilleure amie. Bon… ce n’était peut-être pas totalement faux, mais voilà, il n’avait pas envie d’y penser. De toute façon, ça ne servait à rien…

« Je ne sais pas trop… J’ai rencontré une fille vachement sympa au supermarché… Je crois que si je la revois, je tenterai peut-être quelque chose. »

La jeune fille en question était fort jolie et sympa, c’était vrai… Mais il n’était pas intéressé, il ne disait cela que dans l’espoir de calmer sa petite sœur.

« Et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Reeser
Peace on earth!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 95
Groupe : * Hippie *
Coté coeur : Il bat, régulièrement, mais il est vide!
Date d'inscription : 22/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
100/100  (100/100)
Un mot pour votre humeur?: J'aime mon frère!
Loisirs: Musique, danse et écriture

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Jeu 27 Mar - 16:17

Ce que les hommes peuvent être grognons le matin! Lily avait eu un mal fou à tirer ce grand ours de son lit, mais elle y était parvenue. Elle avait aussi réussi à le trainer jusque devant la maison, mais il trainait tellement la patte qu'elle avait dû le prendre par la main pour qu'il marche à une allure raisonnable. Pourtant, c'était elle la fille peace de la famille! Lui, il était sensé être plein d'entrain dès le matin, et pourtant, c'était le contraire qui se passait!

Bon, faut dire que Lily attendait de passer un moment avec son frère depuis très longtemps, alors elle avait une motivation pour se réveiller et se lever de si bonne humeur. Mais Aaron avait eu besoin de prendre une douche, et même comme ça, c'était pas encore le top! Lily attendait qu'il se mette à râler à chaque instant. C'était un peu dans sa nature de mec, il râlait tout le temps, et râlait encore plus quand c'était Lily qui le faisait! Non mais, ses hommes de nos jours! D'ailleurs, elle n'avait même pas pris la peine de répondre lorsqu'il lui avait demandé s'il avait le droit de manger. S'il l'avait vraiment voulu, il aurait fait plus vite! On n'a pas besoin de prendre une douche pendant plus de trois quarts d'heure! En plus de sa consommation excessive d'eau, il y avait celle du gel douche et du parfum! Lily ll'avait sentit arriver à 10 mètres grâce à ça!

Alors qu'elle cherchait quelque chose à lui mettre sur le dos, ou en l'occurence, sur les jambes, il lui répondit qu'il n'y avait rien de neuf. Mouais.. pour Aaron, son "toujours le même train-train", c'est un nom de code pour dire "mêles-toi de tes affaires!". Mais Lily ne voulait que le bien de son frère, c'est ça qu'il ne semblait pas comprendre. Il était tellement secret, trop secret! Comme si c'était une honte de parler avec sa soeur, ou d'être vu avec sa petite soeur! Elle prit un t-shirt très joli et le tendit à son frère. Pour une fois, elle avait pris quelque chose dans des tons foncés, et sans fleurs. Si avec ça il n'était pas content, c'est que franchement il avait dû y avoir échange à sa naissance!

Lily essayait désespérément de faire en sorte que sa meilleure amie et son frère s'avouent qu'ils étaient... comment dire?! Dingues l'un de l'autre? Lily ne comprenait pas pourquoi ils se mettaient des bâtons dans les roues. Les deux en plus! Leelee ne voulait rien dire, Aaron non plus, mais ils ne pourraient pas nier l'évidence encore très longtemps. C'est pour cela, avec cet espoir en tête que Lily avait demandé à son frère s'il y avait une fille à l'horizon. Elle savait très bien que oui, mais elle voulait juste qu'il le lui dise, qu'il lui fasse confiance.. Mais comme d'habitude, il n'en fit rien.


«Je ne sais pas trop… J’ai rencontré une fille vachement sympa au
supermarché… Je crois que si je la revois, je tenterai peut-être
quelque chose. »


Sa réponse était plutôt surprenante cela dit.. Comment pouvait-il faire cela?! Pendant qu'elle accumulait encore deux paires de pantalons et trois t-shirts tous différents les uns des autres, il lui disait qu'il serait interessé par quelqu'un d'autre?! Non mais, c'est quoi cette histoire?! Elle se tourna vers son frère, lui refourga tout ce qu'elle avait sur les bras un peu violemment et le fusilla du regard..

Et cette fille, elle a un nom?!

Elle savait qu'il avait compris qu'elle n'était pas contente. Comment pouvait-il changer d'avis comme ça?! Depuis des mois, il avait se regard de merlan frit à chaque fois que Leelee passait chez eux. Lily réfléchit alors.... peut-être que... non, il n'oserait pas! Se serait encore pire que tout! Elle le regarda dans les yeux..

Tu viens de me mentir ou je rêve?!

Elle attendit sa réponse, mais juste après, elle se retourna et se dirigea comme une flèche vers une cabine d'essayage pour que son frère y entre. Elle n'avait rien trouvé pour elle, donc elle allait simplement l'attendre devant.

Tu sais quoi?! C'est bon, j'abandonne. Puisque vous préférez passer à côté d'une belle histoire tous les deux, je vous laisse dans votre petit monde. J'essayais juste de vous aider un peu vu que vous arrivez pas tout seuls...... pff.. j'abandonne, t'es content j'espère..

Elle était un peu triste. Elle aurait tellement voulu qu'ils essayent, son côté romantique sûrement. Elle n'avait personne dans sa vie à elle, alors elle vivait un peu par procuration. Et le fait de savoir que son frère et sa meilleure amie étaient intéressés l'un par l'autre lui mettait du baume au coeur. Mais là, elle en avait marre d'essayer à leur place. En plus d'être grognons, les hommes sont têtus. Enfin, surtout Aaron. Plus têtu que lui, il n'y a pas. Déjà, passer un petit moment avec sa soeur semblait être une corvée, alors si en plus elle se mettait à lui poser des questions, c'était la fin du monde. Lily se disait qu'elle préférait presque leur relation d'avant, de leur prime jeunesse, quand ils faisaient des bêtises dans le voisinage. Au moins, ils étaient ensemble, et pas avec un sentiment d'obligation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gossip.highforum.net
Aaron Reeser
-- Crazy --
avatar

Nombre de messages : 80
Groupe : pop
Coté coeur : Leelee... mais chuuut! c'est un secret
Date d'inscription : 04/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
73/100  (73/100)
Un mot pour votre humeur?:
Loisirs:

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Jeu 27 Mar - 20:08

… Sa sœur ne semblait pas trop apprécier la plaisanterie. Elle avait les bras plein de vêtements, mais lorsqu’il lui dit avoir peut-être rencontré quelqu’un, elle se retourna et lui lança un regard si noir qu’il en eut presque peur. Elle lui refourgua tous les vêtements assez brutalement.

Et cette fille, elle a un nom?!

"Et bien, oui, elle..."

Oui, elle avait un nom, évidemment… Drôle de question ! Il ouvrit la bouche pour lui répondre et tenter de l’apaiser, mais elle ne lui en laissa une nouvelle fois pas le temps. Franchement, ce n’était pas une fille, c’était un ouragan…

Tu viens de me mentir ou je rêve?!

Euh… Oserait-il lui dire qu’il venait d’exagérer exprès pour qu’elle le lâche ? Peut-être pas. Il se mordit la lèvre. Il avait réussi à blesser Lily, sans même le vouloir… Sans un mot, il se laissa traîner vers la cabine d’essayage et y entra, les bras chargés de vêtements. Une fois el rideau tiré, il jeta un regard désolé aux vêtements. Sa sœur avait fait un effort en sélectionnant des vêtements susceptibles de lui plaire. Aaron eut un soupir en se maudissant. Mais il n’avait pas envie de parler de sa vie sentimentale non existante à sa sœur. Et il ne comptait pas passer sa vie à soupirer après Leelee… Il lui arrivait de plus en plus souvent d’envisager de sortir avec n’importe qui, juste pour l’oublier. Et puis, son amitié avec Leelee lui convenait. Il n'avait pas envie de la gâcher en tentant d'avoir avec celle-ci une relation. Il avait bien vu comment ça se terminait, les relations... Dans les larmes. Et il ne voulait pas faire pleurer la jeune fille... ni pleurer à cause d'elle. Et il tenait assez à elle pour, peut-être, un jour, suffisamment souffrir pour en pleurer. Cela était hors de question. 'Boys don't cry' comme le disait la chanson.

Il écoutait sa sœur lui confier sa déception et son irritation, de l’autre côté du rideau, tout en se changeant méchaniquement. Il ne venait dans ce magasin que pour faire plaisir à la jeune fille, mais peut-être avait-il un peu trop montré son manque d'enthousiasme?... Cela avait du la blesser. Il ne prit même pas la peine de contempler son reflet. Son apparence ne le préoccupait pas trop en ce moment. Il réfléchissait. Comment rendre le sourire à sa sœur ? Passant une main dans ses cheveux, embarrassé par la situation, il sortit de la cabine et se planta devant sa sœur. Il lui lança un regard désolé, puis eut un petit sourire et se pencha, pour prendre sa main et y déposer un baise-main.

« Excusez-moi, noble dame… Je ne voulais pas vous blesser, je vous en fais la solennelle promesse. »

Puis, profitant de la situation, il la tira vers lui, par la main, et se mit à lui ébouriffer les cheveux jusqu’à ce qu’ils ne forment plus qu’une botte de foin, en riant.

« Idiote ! Bien sûr que non, je ne suis pas content ! Comme si t’avoir mise dans un tel état pouvait me rendre heureux ! Je m’excuse… »

Il la libéra enfin, toujours en riant un peu devant la tête de la jeune fille. Il tourna sur lui même, tout en demandant :

« Alors, que pensez-vous de ma tenue, gente dame ? »

Il espérait qu'elle sourirait un peu, qu'elle oublierait sa soudaine mauvaise humeur et ce qui en était la cause, c'est à dire son comportement. Il lui fit un grand sourire, avec au fond des yeux cette étincelle malicieuse qu'il avait toujours en compagnie de sa soeur ou d'amis... Comme lorsqu'ils étaient enfants et qu'ils multipliaient les mauvais coups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Reeser
Peace on earth!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 95
Groupe : * Hippie *
Coté coeur : Il bat, régulièrement, mais il est vide!
Date d'inscription : 22/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
100/100  (100/100)
Un mot pour votre humeur?: J'aime mon frère!
Loisirs: Musique, danse et écriture

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Jeu 27 Mar - 21:54

Aaron était le seul qui avait réellement le don d'énerver Lily et de faire en sorte qu'elle parte au quart de tour. Un mot, un regard, un geste de lui, et c'était la troisième guerre mondiale pendant 5 minutes. Lily était d'habitude si calme, si détendue, et même dans les pires moments, elle essayait toujours de se contrôler, avec ou sans réussite à la clef. Mais avec Aaron, c'était impossible. Elle ne se contrôlait plus. C'était ça l'effet du grand frère sur elle. Autant il pouvait être adorable, et elle pouvait l'adorer de tout son coeur, autant il pouvait être horrible et elle le détestait de tout son être. Et ce moment-là, dans ce magasin, faisait partie de la deuxième catégorie. Elle aurait presque voulu le laisser là, planté en plein milieu des vêtements, seul.

Mais même quand elle avait la rage contre lui, elle ne pouvait s'empêcher de l'adorer. Après tout, c'était tout le temps comme ça entre frère et soeur. Il la taquinait sans cesse, il la poussait à bout, et elle marchait toujours. Cela dit, elle lui rendait bien la pareille, elle pouvait être insupportable! Et dans ces cas-là, rien ne pouvait la calmer, à part elle-même. Lorsqu'elle lui avait demandé si la fille qu'il avait rencontré avait un nom, il avait commencé une ébauche de réponse, mais Lily savait qu'elle n'aimerait pas la réponse, alors elle ne lui avait pas laissé le temps de lui mentir encore. Après qu'elle ait mit le doigt sur ce fait, il ne dit plus rien, la suivant entre les rayons jusqu'aux cabines. Elle le regarda entrer et passer derrière le rideau, mais avant qu'il n'ait complètement disparu, elle lui glissa quelques mots encore..


- Ton silence vaut dix mille mots!

Elle était totalement exaspérée. Elle voulait seulement que son frère adoré lui fasse confiance, ou tout du moins, qu'il ose se confier à elle. Elle avait l'impression qu'il s'éloignait d'elle, comme deux amis s'éloignent lorsqu'ils ne sont plus dans la même classe. Elle commençait même à se dire qu'elle préférait presque leur relation d'enfants, lorsqu'ils faisaient des bêtises chez les voisins, et qu'ils en assumaient les conséquences ensemble, à deux. C'était la belle époque, là il n'hésitait pas à lui parler quand quelque chose n'allait pas, ou quand quelque chose lui trottait dans la tête. Alors que son intention était bonne, et elle savait que son frère était au courant de cela, il ne voulait pas lui dire ce qu'il ressentait pour Leelee. Elle ne voulait que les aider, mais apparemment, il s'en fichait.

Elle regardait le rideau qui bougeait de temps en temps. À chaque fois, elle se disait qu'il sortait de la cabine pour lui montrer son nouveau look, mais à chaque fois c'était un faux espoir. Comme pour prendre sa douche, Aaron était très lent pour s'habiller. Pourtant, des deux, c'était elle qui était sensée être calme et lente, mais il était pire qu'elle. Elle se tourna pour regarder le miroir derrière elle, et elle y son propre reflet.


*Lily, ma petite fleur. Qu'est-ce qu'il se passe? Regarde-toi un peu! Tu n'es pas toi-même! Souris, montre de la beauté dans ce monde! Propage la paix et l'amour! Allons petite fleur, ressaisis-toi! Peace!*

Elle tentait de se convaincre, mais cela ne fonctionnait pas trop. Elle était toujours trop absorbée par ce qu'il avait dit il y a à peine quelques minutes. Elle se retourna à nouveau, pour ne plus voir se miroir qui lui renvoyait une mauvaise image d'elle-même, une image qu'elle n'aimait pas du tout. Et c'est alors que le miracle se produit. Aaron sortit enfin de la cabine!!!! Lily le regarda et pendant une seconde, elle eut le temps de se dire qu'il était plutôt pas mal, presque mignon!!! Il se planta face à elle, et Lily le regarda un peu étrangement. Il lui dit alors :

« Excusez-moi, noble dame… Je ne voulais pas vous blesser, je vous en fais la solennelle promesse. »

Elle le regarda encore plus étrangement. Son frère avait de ses histoires parfois! Il ajouta par la suite qu'il n'aimait pas la voir dans cet état, et en entendant ses mots-là, elle eut un petit sourire. Mais pas trop. Après tout, son ours favori l'avait quand même blessée dans son petit coeur. Mais en même temps, elle ne voulait pas lui en vouloir très longtemps... ou plutôt, elle ne POUVAIT pas lui en vouloir très longtemps. Après tout, c'était lui qui avait toujours pris soin d'elle, c'est lui qui avait séché ses larmes après la mort de leur mère, c'était lui qui était là pour lui donner des conseils pendant l'adolescence, conseils qu'elle n'écoutait pas bien entendu. C'était son grand frère adoré! Elle voulait seulement qu'ils restent aussi proches qu'à l'époque, mais les temps changent et apparemment, son frère aussi.

Aaron se mit alors à ébouriffer les cheveux de Lily. Elle détestait cela, mais comme il était plus fort qu'elle, elle ne pouvait pas l'en empêcher. Et puis ça le faisait rire lui.. Quand enfin il la lâcha, elle se tourna vers le miroir et vit le résultat. Elle se retourna à nouveau, avec un regard qui se voulait méchant, mais qui disait juste "tu vas me le payer....... dans 40 ans, quand je le pourrai"!


- Mouais.. j'accepte tes excuses. Mais je ne retire pas ce que j'ai dis. J'abandonne.

Il fit alors un tour sur lui-même et elle en profita pour remettre en place l'arrière du t-shirt. En plus, il avait mis si longtemps pour mal s'habiller! Elle avait dû être très méchante dans une autre vie! Elle avait sûrement dû être rockeuse pour qu'on lui inflige une punition aussi lourde!

- T'es pas mal.. enfin je trouve.. mais toi je sais que t'aimes pas! Tout ce que je te trouve, tu aimes pas de toutes façons!

Elle fit une tête un peu boudeuse, la tête de la petite soeur quoi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gossip.highforum.net
Aaron Reeser
-- Crazy --
avatar

Nombre de messages : 80
Groupe : pop
Coté coeur : Leelee... mais chuuut! c'est un secret
Date d'inscription : 04/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
73/100  (73/100)
Un mot pour votre humeur?:
Loisirs:

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Jeu 27 Mar - 23:01

Elle détestait qu’il lui ébouriffe les cheveux, il ne l’ignorait pas. C’était d’ailleurs pour cela que c’était si amusant de le faire, non ? Il fit donc un sourire énorme, plein de dents, à sa sœur lorsqu’elle lui lança un regard faussement meurtrier. Il lui avait rendu le sourire, c’était déjà ça, et il s’en estimait assez satisfait.

Elle détaillait son allure dans ces vêtements qu’elle lui avait choisi et semblait presque satisfaite. Mais elle avait raison… Il n’aimait pas plus ce pull que ça… Le pan,talon n’était pas mal, mais… Mais voilà, il n’était pas certain de les acheter. En même temps, sa sœur avait meilleur goût que lui en ce qui concernait les vêtements, il le reconnaissait volontiers. Il se laisserait donc convaincre d’acheter ce qu’elle préfèrerait dans les vêtements qu’elle lui avait donné à essayer. En attendant…

« Vous acceptez mes excuses, noble dame ? »

Portant la main à son cœur, il fit semblant d’en être touché aux larmes, et s’agenouilla devant Lily, la tête baissée et continua d’une voix tremblante d’émotion [ ou d’un rire contenu ?]

« Votre bonté ne connaît-elle aucune limite ? »

Il finirait bien par la faire rire… Son ‘j’abandonne’ tristounet ne lui plaisait pas trop. Non pas qu’il ait envie qu’elle lui casse éternellement les pieds avec cet amour prétendument possible. Il préférait qu’elle n’en parle pas, mais voilà, avec toute sa malice, elle ne pouvait pas savoir cela. Et puis… Célibataire, il fallait bien qu’elle s’occupe des affaires amoureuses de ceux qui l’entouraient, non ? Sans compter que cela faisait partie du caractère de la jeune fille de sans cesse s’inquiéter de son bonheur…

« Éternellement, je vous en serai reconnaissant. Pardonner ainsi pareille insulte ! Cela n’est possible qu’aux plus grands cœurs… Bénissez-moi, je vous en supplie, et j’aurai l’âme en paix. Je pourrai mourir sans regret en pourfendant ce dragon qui menace de dévaster le magasin! »

D’un geste théâtral, il désigna un petit caniche qui aboyait à l’entrée du magasin, tenu en laisse par une dame aux cheveux permanentés et aux lèvres de rouge peinturlurées. Aaron avait horreur de tous les chiens qui ne lui arrivaient pas à hauteur du genou et qui aboyaient à qui mieux mieux, de leurs petites voix aigues et perçantes. Il els aurait volontiers tous supprimés…

Tout en parlant et en désignant l’animal, il prit un regard de fou furieux, sa voix devint de plus en plus grave et il fit mousser un peu de salive aux coins de ses lèvres. La gérante du magasin leur jetait un regard bizarre, mi-affolé, mi-indigné, de voir des clients se comporter aussi ridiculement. Ce jeune homme était-il fou ? Quant à la propriétaire du chien, elle semblait ne pas avoir entendu ses menaces vis-à-vis de son animal et farfouillait dans les rayons, traînant derrière elle le canidé plus que réticent, qui refusait d’avancer et grondait sourdement, lorsqu’il n’aboyait pas furieusement.

« A moins que… Vous ne défendiez cette affreuse bête qui vous menace de mort ? »

Ne pas rire, surtout, ne pas rire. Il se força à baisser les yeux et à quitter du regard l’animal, fixant ses yeux sur le sol.

« Je ferai comme vous le désirez, noble dame. Je me soumets à vos souhaits. Mais je préférerais tout de même créer un bain de sang...»

Sa voix reprenait cette inflexion grave et inquiétante.

«Un peu de rouge et d'entrailles égailleraient sans nul doute cette triste boutique et feraient peut-être sourire sa plus triste encore gérante...»

"Pensez-vous que ce pauvre garçon est fou?"

La femme au chien venait de se pencher vers la vendeuse en posant cette question. Elle était san sdoute persuadée d'avoir été discrète, mais c'était loin d'être le cas. Elle était à l'autre bout de la boutique et Aaron et sa soeur avaient pu entendre sa réflexion très clairement. Le jeune homme n'en pouvait plus: un rire lui échappa, qu'il étouffa comme il put en, le treansformant en quinte de toux, puis en se mordant la lèvre. A peine était-il calmé que le petit chien se mit à aboyer à nouveau, et son fou rire le reprit. Il était toujours agenouillé devant sa soeur et rire ainsi lui fit perdre l'équilibre, il se retrouva sur ses fesses devant la cabien d'essayage, se tordant de rire sous les yeux ébahis des autres occupants du magasin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Reeser
Peace on earth!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 95
Groupe : * Hippie *
Coté coeur : Il bat, régulièrement, mais il est vide!
Date d'inscription : 22/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
100/100  (100/100)
Un mot pour votre humeur?: J'aime mon frère!
Loisirs: Musique, danse et écriture

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Ven 28 Mar - 0:25

« Vous acceptez mes excuses, noble dame ? »

Lily savait que son frère était reparti dans son délire, alors elle préférait le laisser parler, arriver au point final de son histoire et après seulement, elle répondrait. Il était obsédé par la noblesse, il se prétendait même de sang noble! Elle le vit s'agenouiller, mais malgré le rire qu'elle sentait monter, elle réussit à le retenir pour qu'il continue un peu plus. Autant lui il pouvait être très méchant par moments, autant elle se devait de lui faire pareil non!?

Ce n'est que lorsqu'il désigna un caniche en tant que dragon qu'elle laissa échapper un rire étouffé. Elle remarqua la gérante qui hésitait entre appeler la police (ou l'asile?!) et aller lui demander de se calmer. Elle ne savait pas encore apparemment, un peu longue à la détente selon Lily. Aaron continuait sa tirade sur le "dragon" sans que la propriétaire du chien ne remarque quoi que se soit. Lily se mordait la lèvre pour ne pas rire tout de suite. À chaque fois qu'il faisait une telle scène, cela se finissait par un fou-rire général.


- Comment osez-vous prétendre avoir assez de bravoure pour tuer ainsi ce dangereux dragon?! Seriez-vous devenu fou? Auriez-vous perdu la raison? Gentilhomme, ressaisissez-vous donc!

Après tout, ce n'était pas le seul à avoir fait du théâtre! Elle regarda la propriétaire du chien, puis la gérante du magasin. Ébahies! Il faut dire que se n'est pas tous les jours qu'on a droit à une telle représentation. Pourtant, les gens de cette ville devraient commencer à être habitués! Aaron le faisait souvent, et Lily se joignait à lui parfois. Elle regarda Aaron, agenouillé par terre, il essayait d'éviter le regard du "dragon", elle savait très bien que si son frère le regardait, il éclaterait de rire.. Il avait en horreur ce genre de bestioles... Elle regarda à nouveau la propriétaire du caniche, elle les avait enfin remarqués.

"Pensez-vous que ce pauvre garçon est fou?"

Sûrement, mais moins folle que la femme elle-même. Franchement, son rouge à lèvres à moitié sur les dents faisait un peu peur. Elle se voulait jolie et "dans le coup", mais elle ne l'était pas du tout. Et surtout, cette horrible fleur sur son pull tricoté à la main il y a plus de 20 ans n'était pas jolie! Une honte pour la flore!

Aaron tomba à la renverse dans la cabine d'essayage. Il était mort de rire. C'était à prévoir. Lily aussi éclata de rire, elle ne pouvait plus se retenir. Il avait gagné, comme à son habitude. Elle s'appuya sur le miroir derrière elle, et se plia en deux... elle commençait à avoir mal au ventre à force de rire.


- T'es un cas toi! Faut te faire soigner!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gossip.highforum.net
Aaron Reeser
-- Crazy --
avatar

Nombre de messages : 80
Groupe : pop
Coté coeur : Leelee... mais chuuut! c'est un secret
Date d'inscription : 04/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
73/100  (73/100)
Un mot pour votre humeur?:
Loisirs:

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Ven 28 Mar - 1:37

Il avait tant bien que mal tenté de ne pas se rouler de rire sur le sol, mais lorsque sa sœur céda elle aussi à son envie de rire, il ne put résister et s’écroula sur le sol, salissant par ce geste les vêtements qu’il venait d’essayer. Mais en ce moment, peu lui importait. Cela faisait si longtemps qu’il n’avait plus autant ri… Cela faisait un bien fou. Et puis, surtout, entendre le rire clair de sa sœur le rendait heureux. Il n’avait pas tant changé que cela, au fond. Le grand frère qui se décarcassait pour faire sourire sa cadette après la mort de leur mère était toujours bien là… Et il ne le regrettait pas le moins du monde. Il ne s’était pas rendu compte d’à quel point le rire de Lily avait pu lui manquer ces derniers temps.

Peu à peu, il parvint à se calmer, et regarda sa sœur qui riait encore un peu, avec un grand sourire. Puis un toussotement lui fit lever la tête. La vendeuse était là et ne semblait pas ravie. Oups. Il se releva d’un bond et eut un sourire d’excuse et un air désolé…


« Je suis vraiment désolé… Je ne voulais pas me donner en spectacle dans votre magasin… »


Il jeta un regard amusé à sa sœur que le toussotement de la vendeuse avait fait repartir dans un grand élan d’hilarité. Il l’aurait bien accompagnée dansson éclat de rire, mais le regard de la vendeuse l’en dissuadait. Il se devait de garder uns emblant de calme et de dignité.


« Ma sœur boudait et j’ai cherché à lui rendre le sourire… »


La vendeuse semblait assez peu sensible à ses arguments. Dommage, elle aurait été plus jolie avec un sourire. Et, derrière elle, la dame au caniche les contemplait d’un air indigné. Il épousseta ses vêtements, d’un air confus, et dut se mordre la lèvre pour ne pas éclater de rire en l’entendant parler à son chien


‘Tu as vu ça, Chéri-Mignon ? Les jeunes, de nos jours… Aucune éducation !’


Même la vendeuse sembla amusée par les paroles de la dame, un léger sourire se dessina sur ses lèvres, mais il disparut bien vite et elle lança à Aaron un regard meurtrier. Le jeune homme déglutit péniblement en lançant un regard à sa sœur pour l’appeler à son secours.


« Hum… Ce pull est très joli. Je crois que je vais le prendre… »


Et ce fut bien évidemment à ce moment que le chien se mit à grogner, échappa aux bras de sa maîtresse et vint mordre les mollets de la vendeuse. Sale bête ! Il se baissa pour tenter de l’obliger à lâcher le mollet de la jeune femme, et l’animal changea de proie, plantant ses canines dans sa main.

Dieu qu'il pouvait haïr ces bestioles! Il secoua la main dans tous les sens, mais l'animal était têtu et ne l'en mordait que plus, déchirant sa peau. Sale bête. Ca faisait mal, en plus! Heureusement, il n'avait que de petits crocs, sans quoi, il aurait été bon pour l'hôpital et la reconstruction des tendons. Fini, le piano... Enfin, la maîtresse du cabot se décida à intervenir, au lieu de pousser des cris haut perché, et attrapa son animal et parvint à lui faire lâcher prise. Le jeune homme ne put retenir un juron, tandis que la dame caressait son chien en compatissant à cette affreuse épreuve.

"Pauvre Chéri-Mignon, je suis sûre qu'il a mauvais goût, hein! Mon pauvre amour! Viens, allons-nous-en, avant que ce jeune homme ne t'attaque à nouveau!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Reeser
Peace on earth!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 95
Groupe : * Hippie *
Coté coeur : Il bat, régulièrement, mais il est vide!
Date d'inscription : 22/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
100/100  (100/100)
Un mot pour votre humeur?: J'aime mon frère!
Loisirs: Musique, danse et écriture

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Ven 28 Mar - 2:01

Lily était complètement partie en fou-rire. Plus rien n'arrivait à la faire se calmer, pas même la vendeuse qui avait l'air un peu furieuse. Elle la regarda en essayant de contenir un minimum sa joie, mais elle n'y arrivait pas. Lorsqu'elle vit son frère en train d'essayer tant bien que mal de s'excuser, elle pleurait de rire. Elle se tourna quelques secondes, respira un bon coup en fermant les yeux pour se recentrer un peu sur elle-même. Un petit coup de méditation ultra rapide qui fonctionnait. Elle avait réussi à arrêter son fou-rire.

Mais quand Lily entendit la propriétaire du chien lui parler avec une de ses voix plus stupide que ludique, elle ne pu se retenir. Aaron fit de même, mais lorsque la vendeuse le fusilla littéralement du regard, il se calma, et Lily aussi. Il déclara qu'il voulait acheter le pull, mais Lily savait très bien qu'il ne le voulait pas. Elle trouverait un moyen de l'échanger par un autre!


- Madame, excusez-nous. Mon frère voulait juste me remonter le moral. Je vous assure que cela n'arrivera plus! J'espère que vous trouverez la paix en vous madame.

Son frère passait souvent pour un fou à cause de ses tirades théâtrales, mais Lily passait pour une folle lorsqu'elle s'adressait ainsi aux gens ou quand elle chantait dans la rue.

- Je vous assure que nous sommes tout à fait normaux, c'est juste que, comme vous le savez, la vie est très stressante, et nous avions besoin de décompresser.

La vendeuse sembla être d'accord. En même temps, lorsque Lily parlait, personne ne pouvait aller contre ce qu'elle disait. Avec ses grands yeux bleus, son air sincère et son visage à moitié angélique, on ne pouvait qu'être d'accord. C'est à ce moment là, alors que la vendeuse semblait capituler que le chien "Chéri-Mignon" de la petite dame âgée vint attaquer le molet de cette pauvre femme. Lily n'eut pas le temps de réagir, Aaron l'avait déjà fait. Il tenta de libérer la jambe de la vendeuse, et résultat, c'était lui qui se faisait mordre. Lily se baissa de suite pour voir si la main de son frère allait bien. La vendeuse les regarda alors avec un air qui voulait dire "merci" et "on oublie tout" à la fois.

La propriétaire du chien arriva alors, et se contenta de faire lacher la prise à son chien. Lily la regarda avec un regard noir, ce qui était très rare chez elle.


- Madame! Votre chien a attaqué mon frère! Et non le contraire! La moindre des choses serait de vous excuser! Il aurait pu blesser la main de mon frère et la jambe de madame!

La vendeuse s'en mêla alors, et décida de calmer le tout. Elle déclara à Lily et Aaron que tout allait bien tant qu'ils ne recommençaient pas. Lily regarda son frère avec un regard amusé. Puis elle demanda à la dame âgée de présenter ses excuse à Aaron. La justice était donc rétablie.

- Merci madame! Je vous souhaite une belle journée remplie de paix!

Elle sentait déjà le regard de son frère. Se regard qui voulait dire "fout nous la paix avec ta paix!". Mais elle s'en fichait, c'était sa façon d'être, pourquoi faire la guerre alors que le monde pourrait être si beau rempli d'amour?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gossip.highforum.net
Aaron Reeser
-- Crazy --
avatar

Nombre de messages : 80
Groupe : pop
Coté coeur : Leelee... mais chuuut! c'est un secret
Date d'inscription : 04/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
73/100  (73/100)
Un mot pour votre humeur?:
Loisirs:

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Ven 28 Mar - 2:36

Une belle journée remplie de paix... Aaron en put s'empêcher de lever les yeux au ciel en entendant sa soeur dire cela. Elle était incorrigible. Elle voyait la paix partout... Enfin, si c'était la son principal défaut, ce n'était pas bien grave. Et puis, mieux valait cela que souhaiter la guerre, non? Au moins, elle n'étripait pas les étrangers, elle... ni les chiens!

Mais grâce au sourire charmeur de sa jeune sœur et à son air innocent, tout semblait s’être arrangé. Tant mieux! Elle était même parvenue à obtenir des excuses de la propriétaire du dragon. Mais Aaron, lui, ne pardonnait pas si vite et jetait un regard assassin à l’animal. Il l’aurait volontiers transformé en chair à pâté, ce sale cabot ! Prenant un mouchoir propre, il l’appliqua sur les morsures ensanglantées.


« Je suis certain qu’elle avait la rage, cette sale bête, je vais mourir, maintenant… » marmonna-t-il entre ses dents, en regardant la dame s’en aller, avec une rancoeur certaine et un pessimisme tout aussi marqué.


Il retira le mouchoir et inspecta la morsure. Ce n’était pas bien profond et cela ne saignait presque plus… mais ça continuait à faire mal. Sale bête… Il détestait ces petits chiens hargneux qui étaient à la mode. En plus, ils étaient moches… Ila llait falloir désinfecter ça en rentrant chez lui et espérer que ça ne s'infecte pas. Avec prudence, il remua les doigts, puis la mais. Au mois, ce cabot n'avait pas touché un ligament ou un tendon. Si sa main avait été abîmée de cette façon, il l'aurait VRAIMENT étripé!

Avec un soupir, il rentra dans la cabine et regarda les vêtements qu’il avait encore à essayer. Bon… Il ne restait qu’un pantalon et deux pulls. Il y survivrait très bien. Il eut un petit sourire pour sa sœur.


« Par quoi je commence ? Une préférence, princesse ? »


Puis il eut un sourire en coin.


« Il y a juste un tout petit problème… J’ai peur de faire des taches de sang sur les vêtements… Je vais avoir besoin d’aide pour me changer. Partante ? »


Il avait dit cela avec un grand sourire, pour taquiner sa sœur. Mais il était vrai qu’il avait un peu peur de faire des taches sur les vêtements, il devrait être prudent s’il en voulait pas tous les payer à la sortie. Avec un dernier sourire pour sa sœur il tira le rideau qui l’isolait et commença à se changer, prenant cette fois-ci encore plus de temps pour être certain de ne pas abîmer les articles. Il en profita aussi pour s’habiller correctement, cette fois-ci. Il n’avait plus d’autres soucis en tête, et veilla à être présentable, avant de sortir de la cabine. Il avait gardé le même pantalon mais avait mis un autre dessus.


Il poussa le rideau et sorti de la cabine pour se présenter au regard critique de sa sœur qui l’attendait patiemment. Il tourna une fois de plus sur lui-même, puis lui lança un regard interrogateur :


« Quel est votre verdict, noble dame ? Suis-je présentable ? A votre convenance ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Reeser
Peace on earth!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 95
Groupe : * Hippie *
Coté coeur : Il bat, régulièrement, mais il est vide!
Date d'inscription : 22/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
100/100  (100/100)
Un mot pour votre humeur?: J'aime mon frère!
Loisirs: Musique, danse et écriture

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Ven 28 Mar - 17:14

Lily essayait de calmer un peu son frère qui croyait déjà qu'il allait mourire. Elle riait en se moquant un tout petit peu de lui. Une si petite bête n'allait pas le tuer! Ce n'était qu'un caniche! Elle lui tendit un mouchoir, le sien étant déjà innondé (beurk) et elle le mit elle-même sur la main de son frère. En plus, c'était un douillet! Les hommes!!

- Arrête de dire des bêtises, et va te changer!

Il regarda alors dans la cabine, deux pulls et un pantalon étaient encore dans l'attente de se faire essayer. Il lui demanda par quoi commencer, elle lui pointa le pantalon, bien sûr, il n'allait tout de même pas sortir de la cabine en sous-vêtements! Après la scène qu'il venait de faire... puis, elle lui désigna un des deux pulls, le plus joli des deux. C'était sûr, il allait mettre les yeux de son frère en valeur!

C'est alors que son frère lui dit qu'il aurait besoin d'aide pour se changer. Elle le regarda et réfléchit pendant une seconde et demie, puis elle lui répondit avec un air plutôt amusé et une voix plutôt portante :


- T'as besoin d'aide pour t'habiller?! Oh mon grand, je vais t'aider moi!

Elle fit mine d'entrer dans la cabine, sous les yeux des autres clients. Mais Aaron ferma le rideau et commença à se changer seul. Vu qu'il prenait tout son temps, pire qu'avant, elle fit un petit tour entre les rayons. Elle vit un joli top pour elle, et un joli pull. Mais, alors qu'elle les avait déjà en main, elle se dit qu'ils n'étaient pas venus pour elle et sa garde robe, mais pour lui. Elle les reposa donc à leur place. Elle retourna près de la cabine..

- Tu sais, si t'as vraiment besoin d'aide pour t'habiller, je suis là!!

Son ton un peu moqueur avait dû faire effet, car après quelques secondes, son frère sortit de derrière le rideau. Elle le regarda alors qu'il faisait un tour sur lui même, et commença à rire encore une fois..

- Tu sais, si tu avais tellement besoin d'aide, je serais venue!

Puis elle prit un air comme si elle parlait à un enfant en bas âge, chose qu'elle faisait souvent avec son frère, histoire de le taquiner un peu..

- On t'a déjà dit qu'on enlève le pantalon avant d'en mettre un autre!! Parce que sinon, tu as l'air d'un fou!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gossip.highforum.net
Aaron Reeser
-- Crazy --
avatar

Nombre de messages : 80
Groupe : pop
Coté coeur : Leelee... mais chuuut! c'est un secret
Date d'inscription : 04/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
73/100  (73/100)
Un mot pour votre humeur?:
Loisirs:

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Ven 28 Mar - 17:39

Tu sais, si tu avais tellement besoin d'aide, je serais venue!

Quelle bonté d'âme, vraiment... Il leva les yeux au ciel, en souriant. Sa soeur était incorrigible, mais c'était précisément pour cela qu'il l'adorait. Il n'aurait pas voulu la voir sérieuse ou ne le taquinant plus. Ce serait anormal...

On t'a déjà dit qu'on enlève le pantalon avant d'en mettre un autre!! Parce que sinon, tu as l'air d'un fou!!

Qu'avait-il fait au ciel durant sa vie précédente pour mériter une soeur aussi vilaine? ... La question était stupide. En tant que noble aristocrate anglais, il avait du mener une vie dissolue et semer des bâtards partout derrière lui. Charmant. Sa punition était donc cette miss à l'humeur taquine. Dieu lui en voulait sans doute. Déjà qu'elle lui avait proposé plein de fois de l'aider à se changer... Il était assez grand pour le faire seul, merci!

Tirant la langue, il prit une moue boudeuse, en se regardant dans un miroir, et répondit, d'un ton faussement vexé, à sa soeur:

"Je vois... Pour ta gouverne, soeurette chérie, je suis assez grand pour savoir ce genre de choses... et je ne porte qu'un seul pantalon. Pas ma faute s'il est trop large pour moi... Tu me juges si gros que ça? Parce que là, tu as pris un pantalon au moins deux tailles trop grand."

Le pull lui plaisait, par contre, et il passa la main sur le tissu d'un air pensif. C'était un peu clair, il portait en général des teintes plus sombres, mais il se laisserait peut-être tenter.

"En dehors du pantalon-qui-est-toujours-le-même-que-tout-à-l'heure, t'en pense quoi, Lily-de-mon-coeur?"

Il abandonna sa mine soi disant renfrognée pour jeter, via le miroir, un regard interrogateur à sa soeur qui se trouvait dans son dos. C'était plus le genre de teinte qu'elle avait tendance à porter, les fleurs multicolores en moins. Il se demanda vaguement si un jour elle oserait lui faire essayer une chemise à fleurs et eut une petite grimace en y pensant. Non, pas ça! Elle pourrait mêem le supplier à genoux, il ne céderait pas... C'était comme... comme si lui lui faisait essayer un ensemble de cuir moulant. Eurk... Quoi qu'il connaissait un ou deux mecs qui ne cracheraient pas sur l'idée de voir sa soeur en vêtements moulants... C'était perturbant de penser à ce genre de choses.

"Pour une fois, j'aime ce que tu as choisi... malgré la couleur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Reeser
Peace on earth!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 95
Groupe : * Hippie *
Coté coeur : Il bat, régulièrement, mais il est vide!
Date d'inscription : 22/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
100/100  (100/100)
Un mot pour votre humeur?: J'aime mon frère!
Loisirs: Musique, danse et écriture

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Sam 29 Mar - 18:01

"(...)Tu me juges si gros que ça?(...)"

Mais c'est quoi cette question?! Elle avait regardé deux fois l'étiquette, et c'était bien son numéro qui était inscrit! Ce n'était pas de sa faute si les gens qui l'avaient fait avaient des troubles occulaires et qu'ils ne savaient pas associer un chiffre à sa taille! Lily connaissait son frère par coeur, elle savait quelle taille de pull il mettait, mais aussi quelle taille de pantalon! Elle fit sa moue boudeuse d'enfant, celle qu'Aaron ne supportait pas d'habitude, parce qu'il ne pouvait rien lui refuser après.

- C'est pas ma faute! Et puis non, je ne te trouve pas gros! T'es très bien comme tu es... sauf mentalement!

Si après ça il lui en voulait encore, c'est qu'il n'avait pas de coeur pour sa pauvre petite soeur.. Bon, la dernière partie, elle l'avait à peine murmurrée, et elle ne savait pas si son frère l'avait entendue, mais de toutes façons, elle venait de lui faire un gentil compliment, alors il ne pouvait pas être méchant!

"(...)t'en pense quoi, Lily-de-mon-coeur?"

Elle sourit en entendant cette phrase.. Lily-de-mon-coeur. Quel joli petit nom! Parfois, elle était vraiment surprise de voir qu'après tout, Aaron tenait à elle. Lily était une fille pas très sûre d'elle, et elle avait souvent besoin qu'on lui dise qu'on l'aime, mais cela n'arrivait pas souvent. Alors dès que quelqu'un disait quelque chose dans se genre-là, elle était toute contente!

- J'te trouve très beau mon frère adoré! Comme toujours!

À ses yeux, son frère était presque parfait. Elle l'adorait cet Aaron! Il la faisait tourner en bourrique bien souvent, mais elle avait un profond respect et un profond sentiment pour lui. C'était son modèle dans la vie, il savait ce qu'il voulait, et il faisait tout pour l'avoir. Sauf Leelee, mais ça, c'est une autre histoire.

- Ses vêtements te vont bien! Comme un gant! Et sache que j'ai très bon goût! Cette couleur te réussi au teint!

Elle regardait son frère qui s'observait lui-même dans le miroir. D'un coup, il eut une grimace sur la figure. Elle le regarda d'un air étonné..

- Qu'est-ce qu'il se passe?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gossip.highforum.net
Aaron Reeser
-- Crazy --
avatar

Nombre de messages : 80
Groupe : pop
Coté coeur : Leelee... mais chuuut! c'est un secret
Date d'inscription : 04/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
73/100  (73/100)
Un mot pour votre humeur?:
Loisirs:

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Sam 29 Mar - 18:45

Ce qu’il se passait ? A vrai dire… Il n’était pas certain d’avoir envie de le lui dire. Lui raconter ce qui avait causé sa grimace… mh… mauvaise idée, très mauvaise idée. Lui raconter qu’il venait de l’imaginer en cuir moulant, avec une cour d’admirateurs bavant devant elle, comme des petits chiens. Comme des caniches, d’ailleurs… Non, il valait mieux vite imaginer un quelconque mensonge. Il lui lança un regard, dans le miroir et la détailla, avant de se tourner vers elle, avec un sourire. Il lui prit le menton entre le pouce et l’index, en la regardant. Etait-ce parce qu’elle était sa sœur qu’il la trouvait jolie ? Il ne comprenait pas son célibat. Pas avec des yeux pareils, qui s’éclairaient dès qu’elle était heureuse, pas avec son sourire et la cette façon qu’elle avait de froncer les sourcils en ce moment. Non, il ne comprenait pas. Et sans doute sa sœur ne serait-elle plus célibataire pour longtemps. Les petites filles finissent toutes par grandir, même si leurs frères mettent parfois du temps à s’en rendre compte… et les autres garçons semblaient avoir du mal à le voir, eux aussi. Tous aveugles. Puis il se rendit compte que Lily le regardait bizarrement, se demandant sans doute quelle était la nouvelle lubie de son frère, et avec un sourire d’excuse, la relâcha.

« Je viens de réaliser que tu as grandi, que tu es adulte… C’est choquant. J’ai l’impression d’avoir dix ans de plus, tout à coup.»

Et c’était vrai… Bientôt, sa petite sœur aurait un copain… puis un autre, et un autre. Les mecs allaient lui tourner autour comme des mouches et il ne verrait pas dans ses yeux le même sentiment d’adoration. Adoration fraternelle, bien entendu… Mais bientôt, ce genre de regards, elle les réserverait à d’autres garçons que lui et le réaliser était blessant, quelque part. Il eut un petit sourire, un peu triste, en passant le bout du doigt sur l’arête du nez de la jeune fille. Cela ne tarderait plus. Autant profiter de la présence de sa sœur tant qu’elle était là. Il devrait s’arranger pour lui consacrer un peu plus de temps, tant qu’elle ne passait pas son temps collé à un mec.

« Bientôt, je serai dans une maison de repos, si tu continues à grandir aussi vite ! »

Ou en prison s’il se transformait en mec surprotecteur à l’idée qu’un garçon s’approche de sa sœur adorée… L’idée que bientôt elle sortirait sans doute avec quelqu’un, qu’elle aurait des chagrins d’amour… tout cela lui donnait envie de fracasser la tête du premier mec qui tournerait autour d’elle. Mais il ne fallait pas céder à ce genre d’impulsion… Il serait ridicule d’empêcher sa sœur de vivre sa vie, il ne lui permettait pas de se mêler de ses histoires d’amour et il faudrait qu’il apprenne à ne pas se mêler aux siennes. Il eut un sourire amusé et lui faisant une pitchenette sur le menton, avant de s’enfuir dans la cabine, pour échapper à une vengeance probable de sa sœur. Il lui restait deux vêtement à essayer et cette fois, il fit un effort et se changea assez vite, avant de se contempler sous toutes les coutures. Mouais… Il n’aimait pas trop le polo… Le pantalon était mieux. Il allait peut-être le prendre, si sa mémoire était bonne, son jeans préféré avait rendu l’âme le mois précédent et il ne l’avait pas encore remplacé. Ils sortit de la cabine pour se soumettre au verdict sans appel de sa sœur. Après tout, c’était elle qui avait du goût. Lui, il aurait pu se promener avec un pantalon orange et un pull vert sans la moindre gêne… enfin… peut-être pas. Son manque de goût n’allait pas jusque là, ni jusqu’aux chemises hawaïennes.

« Alors ? J’ai besoin de ton verdict, tu connais mon manque de goût vestimentaire, miss Moi-j'ai-bon-goût!»

Son grand sourire démentait le surnom qu'il venait de donner à sa soeur, d'un air rancunier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Reeser
Peace on earth!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 95
Groupe : * Hippie *
Coté coeur : Il bat, régulièrement, mais il est vide!
Date d'inscription : 22/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
100/100  (100/100)
Un mot pour votre humeur?: J'aime mon frère!
Loisirs: Musique, danse et écriture

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Sam 29 Mar - 22:57

Ayant une imagination plus que débordante, Lily imaginait la foule de choses qui pouvaient être en train de passer par la tête de son frère. Des choses pas très positives pour lui faire avoir une telle grimace! Du genre, comment avait-il fait pour se faire trainer dans cet endroit?! Ou alors il se rendait compte à quel point sa petite soeur était une chieuse de première, et il commençait à en avoir marre de supporter ses lubies, ou pire encore, sa présence?! Cette idée lui faisait froid dans le dos. Alors qu'elle voulait passer plus de temps avec lui, peut-être que de son côté, il voulait le contraire?! Un vent de panique s'insinua dans le coeur de Lily. Elle était du genre à tout prendre très à coeur, et donc, elle changeait d'humeur selon ce qu'elle ressentait, elle n'essayait même pas de se contrôler sachant que cela était peine perdue. Pendant un court instant, elle imaginait son frère lui répondre qu'il allait devoir la laisser plantée là, dans ce magasin, pour aller faire autre chose, en trouvant une excuse quelconque. Mais peut-être se faisait-elle des idées?! Peut-être que le fait de ne pas avoir pris son petit déjeuner commençait à lui peser, et alors il allait la blâmer de ne pas l'avoir laissé manger?!

Au milieu de ses dérives mentales négatives, Lily n'aurait pas pu imaginer ce que son frère allait lui répondre. Son imagination était peut-être débordante, mais elle s'estimait avoir peu de chance, et donc, lorsqu'il s'agissait d'elle, elle était plutôt négative, préférant imaginer le pire et y être préparée plutôt que d'espérer le meilleure et de tomber de haut. La vie n'avait pas toujours été tendre avec elle, peut-être allait-elle encore lui montrer un nouvel acte de cruauté? Elle regardait son frère, son mentor en attendant une réponse, presque prête à réprimer toute objection en cas de tentative de fuite de la part de son adoré.


« Je viens de réaliser que tu as grandi, que tu es adulte…»

Elle le regarda encore quelques secondes, les sourcils encore froncés, juste le temps de réaliser ce qu'il venait de dire. Puis, sa petite moue se transforma en sourire attendrit par ses mots. Grandi? Elle? Non, elle est toujours la petite Lily, la même petite soeur qui depuis toujours était constamment sur son dos, le taquinait, l'énervait parfois, mais qui l'adorait. Une adulte? Encore moins! Une adulte sait ce qu'elle veut, une adulte n'est pas effrayée par la vie qui est devant elle, et une adulte est un minimum autonome, ce que Lily n'estimait pas être.

- Mais qu'est-ce que tu me racontes?! J'ai pas grandi! Je suis toujours comme ya 5 minutes! Et toi aussi! Regarde, tu as toujours un style un peu... comment dire... bizarre! Arrête tes bêtises!

Elle le bouscula un peu en lui disant ça. Elle baissa la tête quelques secondes pour vérifier si vraiment elle était différente, mais non! Elle était toujours la même! Si une seule personne au monde n'avait pas changé depuis son enfance, c'était bien Lily!

- Maison de repos? Non! J'aurais le temps de te voir marié, avec trois enfants, et toi de me voir créer une ligne de vêtements avant que tu n'y ailles! Et qui te dis que je te laisserais dans un tel endroit?!

Elle ne se voyait pas mariée... elle ne se voyait pas sortir avec quelqu'un de toutes façons. Bien souvent elle avait craqué pour des garçons, mais jamais ça n'avait été plus loin, les garçons ne s'intéressant pas à elle. Tandis que son frère, il avait du succès auprès des filles, sans même s'en rendre compte. Elle l'imaginait déjà le jour de son mariage, peu importe la fille qu'il épouse tant qu'il est heureux. Elle se voyait déjà pleurant toutes les larmes de son corps en faisant un discours, car elle comptait bien en faire un.

« Alors ? J’ai besoin de ton verdict(...)»

Elle le regarda alors qu'il venait de sortir de la cabine une nouvelle fois. D'ailleurs, il avait fait un sacré effort n'ayant pas pris 3 heures pour se changer. Elle observa le tout. Le polo, c'était pas ça... elle s'était bien trompée sur ce coup-là. Mais le pantalon, waow!

- Oh mon frère adoré, ce pantalon est une merveille! Bon, pour le polo, je m'excuse, mais il avait l'air joli... et oui, j'ai bon goût! Et j'en suis fière! Je devrais peut-être faire ça de ma vie!

Elle se tut tout de suite, son frère ne savait rien sur le fait qu'elle allait arrêter les cours pendant une année. Elle décida de changer de conversation... ou plutôt, de noyer le poisson...

- Franchement, t'es pas mal pour un vieux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gossip.highforum.net
Aaron Reeser
-- Crazy --
avatar

Nombre de messages : 80
Groupe : pop
Coté coeur : Leelee... mais chuuut! c'est un secret
Date d'inscription : 04/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
73/100  (73/100)
Un mot pour votre humeur?:
Loisirs:

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Sam 29 Mar - 23:57

Sa sœur ne semblait pas d’accord avec lui. Et c’était vrai qu’elle n’avait pas changé en 5 minutes, loin de là. C’est juste lui qui avait eu besoin de temps pour réaliser que le temps passait affreusement vite. En l’écoutant parler, il se demanda si elle était sérieuse en parlant de créer une ligne de vêtements. Il était vrai que la jeune fille adorait tout ce qui concernait l’habillement… Pourquoi pas, au fond. Cela lui conviendrait peut-être ! En tout cas, il ne pouvait pas l’imaginer suivre les mêmes cours que lui… Non, il ne pensait pas que les langues soient pour elle. Ou même l’université. Il la voyait mieux passer sa vie à créer… Mais il ne lui posa pas de questions. C’était à elle de choisir et il ne voulait pas l’influencer en quoi que ce soit. Et il la soutiendrait… Comme elle l’avait soutenue lorsqu’il avait arrêté le conservatoire pour travailler en attendant de reprendre d’autres études. C’était une période de sa vie où il avait été perdu, mal dans sa peau et ne savait plus qui il était ni ce qu’il voulait faire et sa sœur avait été là pour lui, bien plus que ceux qu’il avait cru être des « amis »… Il ne l’en avait jamais remerciée vraiment, c’était pas son truc, dire des choses comme ça, mais il était bien décidé à lui rendre la pareille en cas de besoin.

Bon, au moins, à voir la tête de sa sœur, il avait raison : ce polo ne lui allait pas. Mais il ne s’attendait pas à ce qu’elle aime le pantalon à ce point. Il eut un petit sourire et se contempla une nouvelle fois. Oui, il allait acheter ce pantalon, ça ferait du bien à sa garde-robe, un habit neuf. Il n’avait plus rien acheté depuis… depuis… depuis quelques temps. Il ne se rappelait plus quand il avait fait un achat vestimentaire pour la dernière fois, preuve que ça ne datait pas d’hier. Heureusement, sa sœur était plus dépensière que lui et prêtait attention à ses vêtements. Il lui jeta un regard amusé, quand elle l’eut traité de vieux.

Franchement, t'es pas mal pour un vieux!

« C’est trop d’honneur, milady… Toutefois, suivant vos conseils éclairés, je vais acheter cette… frusque. »

Tout en parlant, il désigna le pantalon, puis retourna dans la cabine et se rhabilla. Il rangea tous les vêtements essayés sur leurs cintres, ce qui pris pas mal de temps, avant de sortir, tenant dans une main le pantalon qu’il allait acheter et de l’autre tout le reste. L’air de rien, c’était encombrant, tous ses vêtements. Il tendit son futur achat à sa sœur, en lui demandant, d’un regard, de le garder pendant qu’il irait ranger le reste. Puis il se mit à la recherche des bons rayons pour y caser les vêtements choisis par sa sœur. Il eut bientôt l’impression de tourner en rond, sans trouver. Heureusement, Lily vint à son secours et lui arracha les vêtements des mains. En moins de cinq minutes, tout était rangé. Il n’était vraiment pas doué, fut-il forcé de reconnaître, en secouant la tête avec résignation.

« Parfois, je me désespère moi-même. Même si je sais qu’en vérité, je suis parfait et que ce sont les autres qui ne le voient pas… »

Et voilà, il reprenait ses grands airs de duc, son habitude habituelle, dès qu’ils étaient entourés d’inconnus. On trouvait soit ça marrant, soit ça énervant, chacun réagissait différemment à ce genre de conduite. Il y avait des gens qui avaient envie de le frapper quand il agissait ainsi… C’était pourtant et malgré cela une habitude bien ancrée chez le jeune homme. Il avait commencé à agir ainsi à l’âge de 7 ans, après avoir vu un film sur les trois mousquetaires. Il s’était mis en tête qu’il était noble, et depuis cette idée ne l’avait pas quitté. D'un pas conquérant, le front haut, le regard hautain, il se dirigea vers le comptoir et y déposa le pantalon qu'il avait repris à sa soeur:

« Voici... »

La vendeuse lui jeta un regard intrigué en le voyants oudain se comporter comme s'il s epensait supérieur, mais elle se contenta de hausser les épaules. Elle avait bien vu le cirque qu'il avait fait un peu plus tôt. C'était juste un gamin pas encore sorti de l'adolescence qui s ecroyait tout permis. Comme plein d'autres jeunes gens ces temps-ci. Au moins, il était pas couvert de cuir et il payait la marchandise, c'était déjà ça de gagné. Aaron fouilla sa poche, en sortit sa carte de banque et paya leur achat, puis se tourna vers sa soeur:


« Tu en veux rien essayer, tu es sûre, Lily? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Reeser
Peace on earth!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 95
Groupe : * Hippie *
Coté coeur : Il bat, régulièrement, mais il est vide!
Date d'inscription : 22/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
100/100  (100/100)
Un mot pour votre humeur?: J'aime mon frère!
Loisirs: Musique, danse et écriture

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Dim 30 Mar - 0:20

« C’est trop d’honneur, milady… Toutefois, suivant vos conseils éclairés, je vais acheter cette… frusque. »

Elle le regarda comme... bah comme d'habitude en faite. C'était tellement usuel de le voir et l'entendre parler comme un noble, qu'elle n'y faisait même plus attention. Elle lui sourit, contente d'elle-même, de cette petite victoire du jour. Elle avait réussi à le convaincre, à faire en sorte qu'il s'achète enfin quelque chose de potable à mettre! Pendant qu'il retournait dans la cabine, elle décida qu'elle reviendrait dans quelques heures pour lui prendre un de ses jolis pulls, mais dans un ton un peu plus foncé, sinon, il ne le mettrait pas!

Pendant qu'il se rhabillait, elle fit un petit tour dans les rayons, et tomba sur une très jolie jupe. Elle la regarda, mais la reposa bien vite. Elle était jolie certes, mais vue de loin et non de près! Puis son regard se posa sur un joli pantalon en lin noir. Oh la la, qu'il était joli, même de près! Elle le prit en jetant un coup d'oeil à la cabine de son frère, il n'était toujours pas sorti. Elle mit le pantalon en face d'elle, oh c'est sûr, il était magnifique. Elle releva la tête une deuxième fois, et vit son frère qui était sorti de derrière les rideaux. Elle reposa le pantalon à la hâte et alla débarasser son frère des vêtements encombrants. Il ne savait même plus d'ou ils venaient! Alors qu'elle rangeait le dernier polo, elle repassa devant les pantalons, leur jeta un rapide coup d'oeil et un sourire, et continua son chemin pour aller rejoindre Aaron.


- Toi?! Parfait?! Laisse-moi rire! T'es même pas capable de trouver d'ou venaient ses vêtements! Tu ne vois pas le bout de ton nez!

Elle éclata de rire. Cette journée était idéale. Elle n'avait pas été aussi détendue depuis bien longtemps! Elle se dirigeait avec son frère jusqu'à la caisse pour payer le joli nouveau pantalon! La vendeuse les regarda avec un oeil étrange, mais bon, après la scène de tout à l'heure, c'était normal. Lily en rajouta une couche en entamant une chanson, un peu déprimante, mais très jolie. Alors qu'il payait, Aaron se tourna vers Lily et lui demanda si elle était sûre de ne rien vouloir essayer. Une voix dans sa tête lui criait que oui, mais elle lui répondit que non.

- On est là pour toi! Et de toutes façons, pourquoi est-ce que j'aurais besoin de nouveaux vêtements?! C'est pas comme si je sortais souvent..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gossip.highforum.net
Aaron Reeser
-- Crazy --
avatar

Nombre de messages : 80
Groupe : pop
Coté coeur : Leelee... mais chuuut! c'est un secret
Date d'inscription : 04/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
73/100  (73/100)
Un mot pour votre humeur?:
Loisirs:

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Dim 30 Mar - 1:06

Comme il s’y attendait, la réponse de sa sœur ne se fit pas attendre.

Toi?! Parfait?! Laisse-moi rire! T'es même pas capable de trouver d'ou venaient ses vêtements! Tu ne vois pas le bout de ton nez!

Il y avait des jours où sa sœur était presque vexante. Etrange, non ? Il rit légèrement.

« C’est que j’ai un nez de caractère, moi ! Un peu long, mais plein de caractère. Je n’ai pas besoin de regarder plus loin, il est sublime ! Na !»

Pendant qu’il payait, elle se mit à chantonner, derrière lui, et il vit la vendeuse lever les yeux au ciel. Bon… au moins, elle ne les oublierait pas de si tôt. Autant regarder le côté positif des choses, non ? Il lui sourit en prenant le sachet qu’elle lui tendait, mais eut une moue désolée lorsque sa sœur lui dit ne rien vouloir. Sa mine attristée se transforma lorsqu’elle lui dit que de toute façon, elle n’avait pas l’occasion de les porter. Il fronça les sourcils, tout en essayant de repasser les occupations de sa sœur dans sa tête ces dernières semaines. Il fut obligé de convenir qu’elle ne sortait pas beaucoup, ou juste pour aller voir quelques amies. Ce n’était pas normal… Peut-être devrait-il lui en parler ? Mais il avait peur de l’attrister. Alors, pour lui remonter le moral, il lui sourit :

« Dans ce cas, je t’enlève, toute cette semaine ! Tu vas regretter tes paroles, une fois coincée sur les banc de la fac… »

Il lui sourit d’un air machiavélique et poursuivit sa description :

« Imagine toi coincée entre deux étudiants boutonneux penchés sur leurs notes, en train de frénétiquement écrire parce que le prof parle trop vite, ou entre deux élèves qui papotent, pendant que tu essaies de prendre note… Et si tu survis à mes cours, ce week-end, on va faire un tout à Londres, ça te va ?»

Il quitta la boutique avec sa sœur à ses côtés. Dehors brillait un grand soleil… que faire à présent, si sa sœur ne voulait pas faire d’achats personnel ? Il s’appuya à la façade du magasin, tout en cherchant une idée. L’air frais était agréable, en ce début de printemps et cela faisait bien longtemps qu’il n’avait plus senti la caresse du soleil sur sa peau, l’hiver avait été si long, plus long que les années précédentes, lui semblait-il.

« Le printemps est enfin de retour… Ca fait du bien, une journée sans pluie et sans brouillard, non ? »

Une chanson lui vint en tête, sans qu’il sache pourquoi, et il se mit à chanter ‘c’est un fameux trois-mâts’ à mi-voix. Une si vieille chanson… Pourquoi lui revenait-elle en tête subitement ? Il souriait doucement en chantant, les yeux clos, en profitant de ce printemps tant attendu. Ce soleil lui donnait envie de flâner, sans but, juste pour profiter du beau temps. C’est en pensant à cela qu’il eut une idée. Sa sœur adorait la nature… Pourquoi ne pas simplement se promener dans le parc ? Bon, c’était de l’autre côté de la ville, mais un peu de marche lui ferait du bien. Satisfait de cette idée, il rouvrit les yeux, cessa de chanter et regarda sa sœur qui elle aussi semblait profiter du soleil, avant de lui proposer :

« Un tour dans le parc, ça te tente ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Reeser
Peace on earth!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 95
Groupe : * Hippie *
Coté coeur : Il bat, régulièrement, mais il est vide!
Date d'inscription : 22/03/2008

PoP HuMeUr
Votre humeur du moment?:
100/100  (100/100)
Un mot pour votre humeur?: J'aime mon frère!
Loisirs: Musique, danse et écriture

MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   Dim 30 Mar - 15:04

Elle le taquinait, et lui, il se repliait dans son avis tranché. Son nez était magnifique pourquoi regarder autre chose selon lui?! Elle se tourna pour se mettre face à lui, et scruta son nez du haut de sa "non-altitude" comparé à son frère...

- Rien qu'un petit coup de chirurgie ne pourrait arranger! *rires* Si tu veux un nez parfait, regarde le mien!

Elle avait un joli petit nez discret. Pas trop grand, pas trop petit, juste parfait! Elle le regarda alors avec un air hautain, comme lui le faisait si souvent, mais éclata de rire quand même. Elle ne parvenait pas à être sérieuse! Cela faisait des semaines qu'elle restait la plupart du temps enfermée dans sa chambre, le reste avec Leelee ou d'autres amies, sans pour autant réellement passer des moments ou elle riait comme une petite folle. Elle était préoccupée et le triste anniversaire de la mort de sa mère n'arrangeait rien. Mais là, avec son frère, elle passait une des meilleures journées depuis bien longtemps, oubliant ses tracas, ayant retrouvé sa zen-attitude!

Lorsqu'elle avait mentionné le fait que justement, elle ne sortait pas beaucoup ses derniers temps, Aaron décida de changer la tendance et de la kidnapper pour le reste de la semaine, de l'emmener en cours. Si elle survivait à cette semaine, elle aurait même droit à un tour à Londres pour le week-end. Mmh, comment refuser?! De toutes façons, ses cours à elle, Lily n'y allait presque plus, et voir son frère dans son milieu naturel pouvait être une bonne chose!


- D'accord. Mais quand on ira à Londres, t'auras l'obligation de t'habiller comme MOI je te le dirai!

Après tout, elle allait bien assister à des cours avec lui, se mêler aux autres, car, il faut le dire, il y a très peu de Hippis en littérature. Une majorité de Pops. Oh la la.. elle se disait déjà qu'elle aurait peut-être mieux fait de refuser. Mais c'était une attention si gentille de la part d'Aaron, quoi que, sûrement motivée par une part de pitié de la part de son frère.

- Mais ne t'en fais pas... rappelle-toi de ce que tu viens de dire... j'ai bon goût! Je ne te laisserai pas déambuler dans les rues de Londres sapé comme un gueux!

Ils sortirent de la boutique. Elle affichait un grand sourire, toujours aussi fière d'avoir convaincu son ours de frère de s'acheter un pantalon qu'il tenait dans son sac plastique. Alors que son frère s'appuyait sur la façade du magasin, Lily leva la tête en direction du soleil, et ferma les yeux pour savourer ce chaleureux contact. Elle adorait le printemps, et l'été aussi, car le soleil était souvent au rendez-vous. La pluie, ce n'était pas son truc, ça la rendait un peu triste. Mais le soleil, aaah! Elle sentait que bientôt, elle se retrouverait elle-même.

« Le printemps est enfin de retour… Ca fait du bien, une journée sans pluie et sans brouillard, non ? »

À qui le disait-il?! Elle baissa la tête avant de rouvrire les yeux, et regarda son frère avec un grand sourire.

- J'ai hâte que l'été arrive! De pouvoir aller dormir à la belle étoile pour voir les étoiles dans le ciel! Mais je savoure déjà le printemps! Franchement ça fait plaisir de voir autre chose que le ciel gris, et une atmosphère lourde!

Elle se sentait d'humeur flâneuse, mais elle voulait que son frère décide lui-même ce qu'ils allaient faire par la suite. Elle lui avait déjà imposé la boutique, alors elle ne voulait pas exagérer en planifiant absolument tout. Alors qu'il réfléchissait, Aaron commença à chantonner une chanson. Lily le suivit presque aussitôt. "C'est un fameux trois-mâts, fin comme un oiseau. Hisse et ho, Santiano!". Il le savait très bien, lorsqu'il s'agissait de chanter, Lily était toujours dans les starting-blocks! Mais d'un coup, il s'arrêta à la grande surprise de Lily qui ouvrit de grands yeux. Il lui proposa alors d'aller faire un tour au parc.

- Tu es un génie frère adoré! En plus un peu de marche ne nous fera pas de mal, surtout à toi... Tu sais depuis combien de temps je n'y suis pas allée?! En y réfléchissant bien, ça doit faire plusieurs semaines! Et pourtant, ma deuxième maison, c'est ce parc!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gossip.highforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une soeur et un frère [PV Aaron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soeur et un frère [PV Aaron]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conféssion entre frère et soeur [PV Chloé]
» Discussion entre frère et soeur...
» L'abandon de Songes et son frère et sa soeur
» Frère et Soeur
» REG&LYL ? "Quand une grande soeur veut quelque chose de son petit frère elle l'obtient par tous les moyens !"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POP CITY :: NORTH POP CITY :: FRIP'CHIC-
Sauter vers: